DIVERS

Secours Téléphonique 112

Secours VHF - Canal 16


LE HOMARD  (le REVE)


On ne dispose pas de données permettant d'évaluer les densités de homards
 en Europe depuis le Moyen Âge, mais sur la côte nord Atlantique des États- Unis, le homard  
était encore si commun aux XVIIe et XVIIIe siècles qu'il était  alors considéré comme une
nourriture pour les pauvres. Selon les chroniqueurs de l'époque, c'était même l'aliment offert
gratuitement aux veuves, orphelins, fonctionnaires et prisonniers. Il arrivait qu'on le prenne en
si grande quantité à  la pêche ou après des tempêtes (échouage sur le rivage) qu'on ne lui
trouvait  d'autre usage que d'en faire de l'engrais pour les champs et les jardins.
Le Massachusetts a même voté une loi interdisant son utilisation plus que deux   fois par
semaine. Manger du homard presque tous les jours de la semaine   (comme le saumon, qui lui
a fait l’objet de grèves en France, pour la même  raison) était alors considéré comme un
châtiment inutilement cruel  (généralement infligé aux prisonniers, aux esclaves et aux domestiques).

 




 
 

Une invention qui permettre de se rendre à son mouillage sans prame.
Brevet n°480278 délivré à madame Clara Louise Wells le 14 avril 1916
<< Un homme s’habille avec une jaquette ayant 3 rangs de cercles de sauvetage et un chapeau rempli d’air et il pousse ses pieds dans des souliers de liège, attachés à de grands parallélogrammes de liège, dont les bords sont élevés comme des petits bateaux. Dans ses mains, il tient des bâtons d’équilibre garnis de ballons et de matériaux plus légers que l’eau. Sur son dos, il porte un moteur électrique de la dernière perfection.>>                                                                                                                      Si des personnes en danger de faire naufrage, se munissaient d’un t’el chapeau remplis d’air, elles auraient beaucoup de chances de sauver leur vie, dans des périodes ou les voyages en mer sont spécialement dangereux
 
Invention à suggérer à la SNSM
Le croquis ne fait aparaitre ni le chien ni le moteur.
-------------------------------------